Affacturage : un système de financement fiable

Le terme « financement » désigne l’opération qui consiste à donner les ressources nécessaires à la réalisation d’une activité ou d’un projet. Il existe différents moyens de financement à long ou à court terme notamment l’affacturage.

Les moyens de financement à court terme « traditionnels »

Les moyens de financement à court terme sont multiples. Parmi lesquels s’aligne l’escompte, un système de financement qui consiste à acheter un effet de commerce via la cession de créances. L’escompte, quant à lui, permet à l’entreprise bénéficiaire d’obtenir un financement de son poste client. Le découvert constitue également une autre méthode de financement qui s’adresse aux sociétés. Il s’agit d’une sorte de crédit accordé par les banques. Ces dernières s’engagent à débloquer une somme supérieure à celle alimentant le compte bancaire des bénéficiaires. Les entreprises peuvent également se tourner vers la MCNE (mobilisation de créances nées sur l’étranger). Cette offre s’adresse surtout aux entreprises qui œuvrent dans le domaine de l’exportation. Elle consiste à mobiliser les créances détenues sur les clients à l’étranger. L’affacturage reste cependant le moyen de financement à court terme le plus apprécié pour sa souplesse et son efficacité.

Le financement par l’affacturage

L’affacturage est le moyen de financement à court terme par excellence. Ce système de financement se démarque par sa rapidité et ses formalités allégées. Il consiste à céder les créances clients par « cession Dailly » ou par voie de subrogation. Il offre l’avantage d’améliorer la trésorerie d’une entreprise dans les plus courts délais grâce au financement des factures cédées. Le système d’affacturage est bien règlementé étant donné que les parties concernées signent un contrat. Chacune est tenue de respecter les termes de ce contrat afin d’éviter le litige.

Notion de quittances subrogatives

En affacturage, l’opération de financement peut-être définie comme étant le règlement des quittances subrogatives. Les quittances subrogatives désignent les documents écrits qui attestent la propriété des créances par le factor par voie de subrogation. Ces quittances résument la liste des factures cédées au factor qui en devient le propriétaire. Le financement ne s’effectue que lorsque la société d’affacturage a reçu les quittances subrogatives. Ces documents jouent ainsi un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de l’affacturage.

En résumé, l’affacturage constitue la meilleure formule de financement pour les sociétés rencontrant de grandes difficultés financières ou souhaitant bénéficier rapidement une bonne trésorerie.

Simulez votre
contrat d'affacturage

Remplissez le formulaire

Gratuit et sans engagement

Obtenez une estimation en ligne

Montant financé et prix
Simuler
Réponse immédiate

Un besoin ?
Une question ?

Nos conseillers
sont à votre écoute

Rappel immédiat