L’affacturage déconsolidant

L’affacturage déconsolidant est utilisé par les grands comptes qui souhaitent améliorer la présentation de leurs comptes, en sortant de l‘actif de leur bilan, tout ou partie, de leur Poste Clients.

L’affacturage se présente sous diverses formes selon les activités et le chiffre d’affaires d’une entreprise. L’affacturage déconsolidant est une de ces formes et son  but est de financer les entreprises qui détiennent un grand compte et qui ont une qualité de clientèle irréprochable.

Définition de l’affacturage déconsolidant

L’affacturage déconsolidant est une solution financière où le factor reçoit la totalité  ou une partie du poste client d’une entreprise. C’est-à-dire qu’elle la supprime souvent de son actif en l’externalisant afin de se permettre alors une excellente présentation de l’état financier de son établissement.

La mise en place de l’affacturage déconsolidant exige certaines formalités. En effet, le factor rachète les créances cédées mais il faut que cette cession prenne la forme de financement  sans recours. C’est-à-dire que le factor assumera les risques d’impayés aux échéances. L’affacturage déconsolidant permet aussi la gestion du poste client : relance, recouvrement, encaissement,…

Par ailleurs, le rachat des créances doit être approuvé par les commissaires aux comptes. L’objectif est alors que la clientèle de l’entreprise soit considérée comme étant prestigieuse et de bonne qualité. Mais en plus, l’entreprise opte pour l’affacturage déconsolidant dans le but de contracter pour l’assurance crédit la mieux adaptée afin  d’avoir la protection optimale face au risque clients.

Quant à son principe, l’affacturage déconsolidant procède approximativement de la même manière que l’affacturage de balance : le financement se fait au dépend du solde de la balance.

Dans quel cas recourir à l’affacturage déconsolidant ?

L’affacturage déconsolidant ne concerne pas les petites et moyennes entreprises comme les PME et TPE. Il s’adresse aux grandes entreprises qui possèdent un énorme chiffre d’affaire. Il s’agit par conséquent des grands comptes.

Généralement, l’application de l’affacturage déconsolidant est retrouvée dans les cas suivants :

–       Dans le cadre d’un LBO (technique financière afin d’acheter un autre établissement), l’entreprise doit rembourser pour cette acquisition,

–       Pour le financement de ses actionnaires, le Holding (une société mère de plusieurs entreprises filles) recourt aussi à l’affacturage déconsolidant,

–       Pour les entreprises désirant les meilleures conditions dans une syndication bancaire,

–       Pour les entreprises affilées à un groupe international et qui doivent  alors respecter les ratios. Suite à des contraintes imposées par la direction financière

–       Une entreprise qui veut absolument améliorer l’apparence de son bilan ou son état financier.

Pour conclure, l’affacturage  déconsolidant est un outil de financement adapté aux entreprises de grande envergure. Il offre surtout les avantages de diminuer les charges relatives au bilan de l’entreprise et d’avoir une bonne présentation de ratios.

Simulez votre
contrat d'affacturage

Remplissez le formulaire

Gratuit et sans engagement

Obtenez une estimation en ligne

Montant financé et prix
Simuler
Réponse immédiate

Un besoin ?
Une question ?

Nos conseillers
sont à votre écoute

Rappel immédiat