Le refus de paiement

Le refus de paiement est une expression utilisée pour désigner les factures que l’acheteur refuse de régler. Il y a plusieurs raisons pour que le client conteste le paiement mais malgré tout, des moyens peuvent être utilisés pour remédier à cette situation.

Dans quel cas fait-on face à un refus de paiement ?

Il peut arriver que le client ou l’acheteur refuse de payer pour de nombreux motifs. En effet, le client conteste la plupart du temps le règlement de certaines factures du fait des litiges commerciaux et techniques entre lui et le vendeur. Ainsi, il ne veut tout simplement pas payer le fournisseur car ce dernier n’a pas respecté les normes convenues préalablement (délais de livraison entre autre) ; c’est aussi le cas si la qualité et la quantité exigées par le client n’ont pas été assurées par le vendeur, le client pourrait même vouloir être dédommagé. Par ailleurs, le refus de paiement peut aussi être lié au fait que le client n’a plus d’argent, c’est-à-dire dans le cas où il ne peut vraiment pas payer les factures du fait qu’il est lui-même endetté ou au bord de la banqueroute.

Que faire en cas de refus de paiement ?

Si le client refuse de payer, c’est qu’il est par conséquent insolvable. Dans ce cas, il n’y a rien à faire hormis peut-être une poursuite en justice et s’attendre alors à de longs et onéreux procès. En tout cas le refus de paiement peut mener à la faillite du vendeur s’il est assez important ou s’il s’agit du principal client. Par contre, si la société a une assurance crédit, elle peut la contacter pour lui présenter le problème et bénéficier alors d’une indemnité vu que l’assurance crédit offre une garantie du risque clients. Toutes les mesures à prendre résident alors dans la prévention du refus de paiement.

Prévenir le refus de paiement

Une entreprise sérieuse se doit toujours de penser à tout, elle se voit donc obligée de trouver des solutions de prévention des risques d’impayés. Comme outil de prévention, une entreprise peut avoir entre autre recours à une assurance crédit pour se prémunir de l’insolvabilité du client. Ainsi l’assurance pourra garantir l’entreprise en cas d’impayés et cette dernière bénéficiera d’une indemnité si le client devient insolvable. Sinon, le meilleur moyen de se prémunir du refus de paiement est tout simplement de ne pas contracter avec un client douteux.

Simulez votre
contrat d'affacturage

Remplissez le formulaire

Gratuit et sans engagement

Obtenez une estimation en ligne

Montant financé et prix
Simuler
Réponse immédiate

Un besoin ?
Une question ?

Nos conseillers
sont à votre écoute

Rappel immédiat