Ouverture de compte courant : une étape essentielle d’un contrat d’affacturage

Avant même de souscrire un contrat d’affacturage, les sociétés doivent penser à son coût qui varie d’un factor à un autre. Une fois le processus d’affacturage lancé, l’affactureur ouvre dans ses livres un compte courant pour l’adhérent. Toutes les opérations liées à l’affacturage (paiement du coût de l’affacturage, financement, etc.) se déroulent dans ce compte.

Le coût de l’affacturage

L’affacturage est l’une des plus onéreuses des toutes les solutions de financement. Son coût est généralement très élevé d’où la nécessité de toujours comparer avant de souscrire. Le recours au service d’un comparateur fiable comme Factorland facilite grandement cette tâche. Le coût de l’affacturage se divise 4 à savoir la commission d’affacturage, la commission de financement, les garanties ou encore les frais annexes. La commission d’affacturage rassemble le coût de l’assurance crédit, les frais de gestion et les frais de recouvrement. Cette commission représente généralement en 0,15 % et 1,30 % du montant TTC du total des créances confiées. Son montant varie suivant plusieurs critères notamment le secteur d’activité, le volume des factures cédées ou encore la qualité des clients confiés. La commission de financement quant à elle se rapporte aux frais liés à l’avance de trésorerie. Les factors se réfèrent à Euribor à 3 mois pour définir le montant de ces frais. Les frais annexes sont ceux prélevés sur d’autres services rendus entre autres le règlement des litiges ou encore la constitution de dossier. Les sociétés d’affacturage prélèvent également des frais de garantie pour couvrir le risque d’impayés. Les frais et commissions liés à la souscription du contrat d’affacturage sont débités du compte courant ouvert dans les livres du factor.

La notion de compte courant

Dès la signature d’un contrat d’affacturage, l’affactureur ouvre dans ses livres un compte courant au nom de l’adhérent. C’est dans ce compte que toutes les opérations financières vont se faire. Ce compte revêt à peu près les mêmes caractéristiques qu’un compte bancaire classique. Une fois le bordereau de remise reçu, l’affactureur procède au financement des factures cédées. Cette opération se fait par l’inscription au crédit du compte courant de l’entreprise concernée. Côté débiteur, le paiement doit également se faire via cette inscription pour être libératoire, car le système d’affacturage respecte la clause conventionnelle de subrogation. Tous les frais et commissions relatifs à la souscription du contrat d’affacturage se font également par inscription au compte courant.

Simulez votre
contrat d'affacturage

Remplissez le formulaire

Gratuit et sans engagement

Obtenez une estimation en ligne

Montant financé et prix
Simuler
Réponse immédiate

Un besoin ?
Une question ?

Nos conseillers
sont à votre écoute

Rappel immédiat