Qu’entend-on par affacturage inversé ?

L’affacturage inversé est une technique de financement à court terme appelé aussi reverse factoring. Il se différencie des autres formes d’affacturage du fait qu’il permet au débiteur de régler les factures avant leur échéance.

Principe de l’affacturage inversé

L’affacturage inversé, bien qu’il reste un moyen de financement pour les entreprises fournisseurs, s’adresse aux entreprises acheteurs. En effet, son objectif est de permettre à ces entreprises d’émettre des virements au profit de leurs fournisseurs. Il s’agit donc du règlement des factures avant la date convenue.

Le principe de l’affacturage inversé commence avant tout par une commande auprès du fournisseur. Le fournisseur effectue la livraison et facture l’acheteur. C’est ce dernier qui va se tourner vers la société d’affacturage pour la cession de la créance. Et sous 48 heures, l’affactureur paie comptant l’entreprise fournisseur ou lui verse le montant indiqué sur la facture. Enfin, la société d’affacturage se fera remboursée par le client acheteur à l’échéance des factures cédées.

Cependant, il est évident que le débiteur doit demander l’accord du fournisseur avant de procéder à l’affacturage inversé. D’ailleurs, comme il n’est pas du tout contraint de recourir à l’affacturage, il convient de collaborer en le laissant entre autre sélectionner les factures à céder.

Par ailleurs, dans le cadre du contrat de l’affacturage inversé, le factor omet la garantie d’insolvabilité, et comme l’affacturage inversé est à l’initiative du débiteur, la mention de subrogation n’a pas lieu d’être.

L’entreprise bénéficiaire de ce service devra, en outre, respecter les conditions prescrites par l’affactureur. Elle doit entre autre présenter des garanties au factor, et aussi respecter le critère concernant la taille des chiffres d’affaires effectués avec son fournisseur chaque année.

Les points forts de l’affacturage inversé

Le recours à l’affacturage inversé permet avant tout au client de régler ses factures au comptant. Ainsi, les avantages de l’affacturage inversé sont nombreux pour les deux protagonistes.

Pour le fournisseur, le reverse factoring est la solution d’affacturage la plus avantageuse par rapport à ce qu’il aurait pu contracter directement.  En effet, c’est au client de payer les commissions de l’affacturage, ce qui fait que l’entreprise fournisseur a l’avantage financier. Autre avantage, le BFR (besoin en fond de roulement) de l’entreprise diminuera car les clients paieront  comptant. Et enfin, le fournisseur, satisfait de l’assiduité de ses clients, pourra leur offrir des offres spécifiques comme les tarifs préférentiels.

Pour l’acheteur : le reverse factoring lui permettra d’obtenir des délais de paiement plus long ainsi qu’un prix d’achat plus abordable. Aussi, il pourra augmenter ses capacités d’achat. Et cela engendrera par conséquent la fidélisation de ses fournisseurs.

Simulez votre
contrat d'affacturage

Remplissez le formulaire

Gratuit et sans engagement

Obtenez une estimation en ligne

Montant financé et prix
Simuler
Réponse immédiate

Un besoin ?
Une question ?

Nos conseillers
sont à votre écoute

Rappel immédiat