Titrisation de créances

La titrisation est un service qui permet aux établissements financiers de transformer les créances en titres négociables. Il présente en outre de nombreux avantages comme avec l’affacturage.

Principes de la titrisation

La titrisation consiste à céder les créances bancaires à des organismes comme le FCC (Fonds Commun de Créances) ou SPV (Spécial Purpose Vehicle). Ces organismes financiers vont alors émettre des titres négociables sur le marché. Dans le schéma de la titrisation, il y a un grand nombre d’acteurs. Généralement, il y a avant tout le cédant qui est en fait la société désireuse de céder ses créances à une société de gestion. La société de gestion est celle qui va contacter un investisseur afin de lui vendre les parts. Il y a aussi le dépositaire qui est chargé de contrôler les faits et gestes de la société de gestion, c’est ce dernier qui va permettre à un agent payeur d’effectuer les paiements auprès des détenteurs de parts (l’investisseur). Par ailleurs, dans le schéma de la titrisation, l’arrangeur est l’ensemble des spécialistes de l’ingénierie financière chargé alors de proposer une structure du fond au cédant. Il ne faut pas oublier l’agence de notation qui prend note des parts émis au passif c’est-à-dire des crédits « titrisés » pour en informer par la suite l’arrangeur.

Les avantages de la titrisation de créances

La titrisation de créances offre de nombreux avantages pour les PME et TPE. En effet, il permet avant tout de se financer. Par ailleurs, elle permet de mieux gérer le bilan de l’entreprise du fait qu’elle allège ce dernier et offre l’occasion d’accroître son activité et ainsi avoir d’autres actifs. En plus, la titrisation est un moyen pour maîtriser les risques du fait que ces derniers seront transférés vers les investisseurs. Autre avantage, cet outil de financement ne ternit pas la relation avec les clients du fait de sa discrétion car les clients ne seront aucunement avisés de la cession des crédits. D’ailleurs l’établissement de crédits reste en relation direct avec ses clients et la gestion des créances est toujours assurée par l’entreprise avec pourtant la garantie d’impayés. Hormis tous ces avantages, la titrisation peut être modifiée trois fois par an et les entreprises ne sont pas contraintes d’y avoir recours même si les spécialistes conseillent souvent son utilisation. Il offre donc à peu près les mêmes avantages de l’affacturage mais le seul inconvénient réside sûrement dans le fait de la présence de nombreux intervenants car son schéma est tout à fait complexe.

Simulez votre
contrat d'affacturage

Remplissez le formulaire

Gratuit et sans engagement

Obtenez une estimation en ligne

Montant financé et prix
Simuler
Réponse immédiate

Un besoin ?
Une question ?

Nos conseillers
sont à votre écoute

Rappel immédiat