L’affacturage : quels bénéfices pour les entreprises ?

L’affacturage permet aux entreprises de bénéficier d’un financement rapide et déplafonné. En échange des factures, une avance de fonds est consentie à l’entreprise, déduction faite des commissions d’affacturage, de financement et du fonds de garantie (et réserves éventuelles). L’entreprise peut ainsi recevoir en fonction de ses besoins et ce, en 24/48 heures, tout ou partie du montant de ses factures sans en attendre le paiement à l’échéance.

Mais, même si le financement reste l’un des objectifs principaux, la gestion par le factor des comptes clients des entreprises reste un argument important : relance & recouvrement, imputation des règlements, tenue de compte et engagement éventuel d’actions de contentieux. En externalisant la gestion de son poste clients, l’entreprise peut se concentrer entièrement sur son développement.
Enfin, les sociétés d’affacturage proposent aux entreprises de les prémunir contre tout risque de défaillance de leurs clients. En cas d’insolvabilité (faillite), les entreprises récupèrent jusqu’à 100% du montant des créances garanties.

Avant de transmettre ses factures, l’entreprise interroge le Factor sur la solvabilité de ses clients. Si le client est solvable, le Factor délivre une garantie (cette garantie est obligatoire pour obtenir une avance de fonds). En cas de dépôt de bilan du client garanti, le Factor indemnise 100% des factures impayées. L’entreprise peut librement recourir à une compagnie d’assurance-crédit extérieure notamment lorsque ses clients sont insuffisamment garantis par le Factor (exemple: Euler Hermes Sfac, Coface, Atradius, etc.).

Rapide, simple et sécurisant pour les entreprises, l’affacturage est le moyen de financement court terme préféré des petites et moyennes entreprises.