Reverse factoring : quels sont les avantages ?

reverse factoring

Appelé aussi affacturage inversé, le reverse factoring est une alternative intéressante pour les entreprises qui souhaitent maintenir ou améliorer leur flux de trésorerie. Contrairement à l’affacturage classique, il s’agit ici de faire financer les dettes d’un client contractées envers ses fournisseurs plutôt que les créances d’un fournisseur. Un contrat de reverse factoring établit une relation tripartite entre le vendeur, le client et sa société d’affacturage. Ce triangle d’affaires, souvent mis en place par les grandes chaînes de distribution, recèlent de grands avantages.

La fiabilité du reverse factoring

Le reverse factoring n’est pas seulement l’opportunité pour une entreprise de bénéficier de flexibilité financière et de délais de paiement confortables. C’est avant tout un très bon moyen de construire un partenariat solide et durable entre clients et fournisseurs. En assurant rapidement (24 à 48 heures) le règlement des factures par un Factor, l’entreprise cliente fait preuve de fiabilité vis-à-vis du vendeur. Ce dernier peut également être convié à choisir lui-même les factures à traiter en priorité, ce qui peut représenter un véritable gage de confiance supplémentaire. De plus, l’entreprise acheteuse a la possibilité de ne pas faire apparaître le nom de sa société d’affacturage (mention de subrogation) sur les factures à régler.

affacturage inversé : l’avantage pour les fournisseurs

Recourir au reverse factoring peut s’avérer également très profitable pour les fournisseurs. En premier lieu parce qu’il coûte généralement moins cher qu’un contrat d’affacturage classique. Le prix d’un affacturage inversé est déterminé essentiellement en fonction la part de risque exclusive à l’acheteur, seul maillon débiteur de la chaîne, et à sa capacité de remboursement.

En acceptant ce partenariat de reverse factoring, un fournisseur est en mesure de choisir les factures qui nécessitent un financement ou non. Ce processus a également pour avantage de simplifier les échanges entre vendeur et acheteur et de réduire les transactions conflictuelles. L’affacturage inversé permet également de ne pas altérer la qualité des créances ou de les protéger contre les risques de dilution. De plus, l’entreprise vendeuse est préservée d’un quelconque recours de la part de la société d’affacturage en cas de défauts de paiement dans le cadre d’un contrat de reverse factoring.

Réduire son BFR avec le reverse factoring

En cas de dépenses ou encaissements importants, le reverse factoring peut vous aider à diminuer votre BFR, ou besoin en fonds de roulement, afin de mieux gérer les décalages subits par votre flux de trésorerie. Tout comme pourrait le faire l’affacturage déconsolidant, un contrat d’affacturage inversé permet aussi d’améliorer l’état de vos finances en vue de présenter un bilan plus exemplaire.