Accueil | Actualités | Affacturage et PME : une solution pour votre trésorerie et BFR

Affacturage et PME : une solution pour votre trésorerie et BFR

De plus en plus de PME et TPE ont recours à l’affacturage. En effet, cette solution de financement est utilisée pour répondre au besoin de trésorerie des entreprises. Pourquoi est-ce que l’affacturage attire les PME ?

Affacturage et PME : une solution pour votre trésorerie et BFR
Partager :

Auparavant limité au financement des entreprises rencontrant des difficultés, l’affacturage a évolué et convient à toutes les entreprises, y compris les PME. Il offre des solutions de financement compétitives et non plafonnées. Un nombre croissant de PME utilisent l’affacturage pour diversifier leurs sources de financement et optimiser la présentation de leur bilan. Le besoin en fonds de roulement (BFR) de l’entreprise diminue ainsi.

Découvrons pourquoi l’affacturage est un financement court terme qui séduit les PME françaises.

Outil de financement pour une meilleure trésorerie

L’affacturage, ou factoring en anglais, permet à une entreprise d’obtenir le paiement de ses créances sans devoir attendre l’écoulement des délais de paiement (en théorie 60 jours maximum depuis la Loi de Modernisation de l’Economie (LME) de 2008). Ainsi, l’affacturage permet d’éviter de longs délais de paiement, qui peuvent avoir des répercussions importantes sur la trésorerie des PME. L’entreprise ne subit plus l’impact des retards de paiement, qui peuvent limiter son développement, voir même accélérer sa faillite.

En 2020, les délais de paiement ont augmenté de 8,6 jours,
d’après le baromètre d’Euler Hermes France.

Avec un contrat d’affacturage, l’entreprise encaisse plus rapidement ses factures (pour des clients B2B publics ou privés). Les factures qui sont cédées sont ainsi réglées par le factor (ou la société d’affacturage) en 48 heures. Ce paiement rapide permet à l’entreprise de maintenir l’équilibre de sa trésorerie et de pouvoir payer ses propres fournisseurs et collaborateurs dans les temps.

Pour une PME, l’affacturage permet donc d’améliorer et sécuriser la trésorerie d’une entreprise, tout en réduisant son besoin en fonds de roulement (BFR).

Exemples concrets

L’entreprise veut harmoniser sa trésorerie en cas de hausse soudaine de son encours

Lors d’une activité florissante ou saisonnière, l’encours clients peut augmenter brusquement. Dans une telle situation, l’entreprise peut attendre plusieurs semaines (ou mois) le règlement de ses clients. Avec un contrat d’affacturage, elle obtient le paiementde ses créances commerciales en 48 heures maximum. Elle peut ainsi acheter de nouveaux biens ou des matières premières, etc.

L’entreprise doit remédier à un besoin en fonds de roulement important

Lorsqu’une entreprise connait une forte croissance et que son besoin en fonds de roulement (BFR) est plus élevé que son excédent brut d’exploitation (EBE), l’affacturage lui permet de mobiliser ses créances commerciales. Elle peut ainsi les utiliser pour renforcer sa trésorerie et pérenniser son cycle d’exploitation.

L’entreprise a besoin de soulager sa trésorerie lors d’une situation financière délicate

Dans sa vie, une entreprise peut rencontrer certaines difficultés financières (non- paiement ou insolvabilité d’un client). La société d’affacturage s’intéresse à la solvabilité des clients facturés et cédés. Cela permet à l’entreprise qui a recours à l’affacturage de connaitre la santé financière de ses prospects et/ou clients. Grâce à cette information, elle peut décider si elle souhaite débuter ou continuer une relation commerciale.

Zoom PMI et affacturage

Pour les petites et moyennes industries (PMI) qui ont d’importants besoins de trésorerie à cause de leur process de fabrication, l’affacturage permet de réduire le délai de paiement entre la fabrication d’une marchandise, sa livraison et son règlement. Grâce à cette solution, une PMI débloque immédiatement de l’argent après la facturation et réduit ainsi son BFR.

Externalisation de la gestion du poste clients

Un autre avantage de l’affacturage est l’externalisation de la gestion du poste clients, pour les entreprises qui le souhaitent. En effet, la gestion des factures prend du temps, surtout pour la relance et le recouvrement. Si les grandes entreprises disposent souvent d’une organisation adaptée et d’une équipe, la situation est différente pour les PME qui n’ont pas toujours le personnel requis en interne.

Grâce aux services de gestion du poste clients (suivi des encaissements, relances, lettrage des factures) et le recouvrement (clients en procédure amiable ou judiciaire), le factor peut accompagner les PME. Cette technique permet à l’entreprise d’alléger ses charges administratives puisque la société d’affacturage assure le suivi et le recouvrement des factures. En déléguant cette gestion, l’entreprise gagne un temps précieux et peut se concentrer sur son activité.

Affacturage et PME : quel contrat choisir ?

Pour les petites et moyennes entreprises, différentes solutions de factoring existent. Selon les besoins et les services souhaités, les entreprises peuvent souscrire aux contrats suivants.

Affacturage classique, aussi appelé full factoring

Ce type d’affacturage consiste à céder ses factures au factor en échange d’un financement immédiat (en 48 heures maximum). De plus, il inclut les 2 autres services mentionnés ci-dessus : la gestion du poste clients et l’assurance-crédit. Contrairement à l’escompte, l’affacturage classique est accessible aux entreprises en création.

Affacturage non géré, également appelé affacturage notifié non géré ou semi-confidentiel

L’entreprise cède au factor des factures qui sont notifiées (mention de la société d’affacturage sur la facture). Avec ce type de contrat, l’entreprise bénéficie du financement immédiat tout en conservant la main sur son poste clients. Cela permet de limiter l’ingérence de la société d’affacturage dans les relations commerciales de l’entreprise.

Affacturage confidentiel

Lors de la souscription d’un contrat d’affacturage confidentiel, l’entreprise conserve la gestion du poste clients tandis que les règlements sont financés par le factor. C’est un contrat dit confidentiel puisque les clients ne sont pas informés de l’existence du contrat entre l’entreprise et le factor.

Pour la réussite d’un contrat d’affacturage, il est important de bien choisir sa société d’affacturage et le type d’affacturage. Comme cette recherche peut être difficile et chronophage, nous vous proposons de vous accompagner, de la définition de votre besoin à la mise en place du contrat. En tant que courtier, nous pourrons vous aider et vous conseiller dans le choix d’une solution qui répond à votre besoin.

Découvrez notre simulateur en ligne, gratuit et sans engagement, pour découvrir si vous êtes éligible et le coût de votre financement.

Partager :

Ces articles peuvent vous intéresser

Qu’est-ce que l’affacturage inversé ou reverse factoring ?

Qu’est-ce que l’affacturage inversé ou reverse factoring ?

Découvrez l’affacturage inversé ou reverse factoring ainsi que ses avantages pour la trésorerie des entreprises y ayant recours.

Lire la suite
Affacturage et PME : une solution pour votre trésorerie et BFR

Affacturage et PME : une solution pour votre trésorerie et BFR

De plus en plus de PME et TPE ont recours à l’affacturage. En effet, cette solution de financement est utilisée pour répondre au besoin de trésorerie des entreprises. Pourquoi est-ce que l’affacturage attire les PME ?

Lire la suite
Factor : découvrez son rôle dans votre projet d’affacturage

Factor : découvrez son rôle dans votre projet d’affacturage

Découvrez le rôle d’un factor dans un projet d’affacturage ainsi que les services fournis par ce dernier.

Lire la suite