Affacturage

Quand une entreprise peut-elle recourir à l’affacturage ?

L’affacturage : une solution de financement utilisable à tous les moments de vie d’une entreprise : création, croissance, internationalisation, crise, etc.

Utilisation affacturage

L’affacturage est une solution de financement pérenne et stable. Pour une entreprise, c’est un moyen efficace de sécuriser sa trésorerie et de financer son cycle d’exploitation. En effet, une entreprise peut avoir recours à cet outil de financement à tous les moments de son existence.

Lors de sa création

L’affacturage peut pallier un manque de trésorerie ou une absence de crédits bancaires. Très souvent, une entreprise qui vient tout juste de se créer dispose de peu de fonds propres. Dans les premiers mois de son lancement, l’entreprise peut rechercher à l’extérieur des financements externes pour sa trésorerie.

Obtenir un financement court terme auprès des banques (découvert, ligne d’escompte ou Dailly), alors que l’entreprise n’a pas encore de bilan est très difficile. L’affacturage est une solution de financement disponible sans bilan et permet à l’entreprise de répondre à son besoin urgent de trésorerie.

En période de croissance rapide

Quand l’entreprise enregistre une croissance rapide, son chiffre d’affaires augmente vite, tout comme son besoin en fonds de roulement (BFR). Elle doit :

  • Acheter plus de matières premières et disposer de stocks pour produire plus rapidement
  • Consentir des délais de paiement plus longs pour attirer de nouveaux clients et gagner des parts de marché
  • Recruter de nouveaux collaborateurs pour renforcer son activité et respecter les délais de production ou de prestation.

Si les fonds propres de l’entreprise sont insuffisants et que l’augmentation du BFR est plus rapide que celle de l’excédent brut d’exploitation (EBE), la trésorerie passe dans le rouge. En mettant en place un contrat d’affacturage, l’entreprise dispose d’un apport de trésorerie immédiat et finance ainsi son cycle d’exploitation. L’affacturage renforce alors la trésorerie de l’entreprise, ce qui est nécessaire pour sa croissance.

De plus, l’affacturage permet à l’entreprise d’accorder des délais de paiement à ses clients et d’améliorer ses relations commerciales.

Lors du lancement sur des marchés à l’export

Lorsqu’une entreprise se développe à l’export, l’affacturage classique sécurise sa démarche en assurant localement la gestion du poste clients et en garantissant le risque de paiement sur des clients étrangers.

L’entreprise bénéfice alors de l’expertise du factor (société d’affacturage) en relance, recouvrement et gestion des encaissements des factures export.

Attention, pour pouvoir financer des factures sur des clients exports, un minimum de chiffre d’affaires sera requis (variable en fonction des sociétés d’affacturage).

Dans le cas de l’achat d’une nouvelle entreprise (build-up)

Si l’entreprise décide de lancer une opération de croissance externe, l’affacturage peut compléter le financement de l’acquisition. En effet, grâce à l’affacturage, l’entreprise utilise sa trésorerie au lieu d’augmenter ses crédits bancaires et son endettement. Si la trésorerie disponible n’est pas suffisante, l’affacturage crédibilise le dossier auprès des banques ou investisseurs. Grâce au factoring, les ratios d’endettement et les risques liées à l’opération de reprise sont respectés. Attention, dans certains cas, un contrat d’affacturage déconsolidant peut-être requis par les prêteurs.

Lors du rachat de l’entreprise

Si un fonds d’investissement, un investisseur privé, un établissement financier, etc. souhaite racheter l’entreprise, l’affacturage va stabiliser la situation financière de cette dernière. Les partenaires financiers seront donc rassurés sur l’entreprise et sa santé financière. Lors d’un rachat, il est de plus en plus fréquent de voir l’affacturage déconsolidant entièrement intégré dans le montage financier.

En finançant son poste clients, l’entreprise en cours de rachat dispose d’une source de financement efficace et immédiat. Elle optimise ainsi la présentation de ses comptes.

Lors de tensions de trésorerie

Dans la vie d’une entreprise, il est possible que celle-ci traverse une période délicate et connaisse des tensions de trésorerie : perte d’un gros client, non-règlements de factures conséquentes, importants retards de paiement, baisse de l’activité. Si l’affacturage est mis en place au bon moment et bien utilisé, il peut pallier les manques de trésorerie. Il peut même pallier les manques de financement en cas de retrait des banques (autorisation de découvert ou crédit court terme).

De plus, les entreprises qui ont une forte saisonnalité connaissent chaque année des pics d’encours clients. C’est le cas des fournisseurs de prêt-à-porter, des chocolatiers, des producteurs de champagnes, par exemple. Dans l’attente de leur règlement, les entreprises doivent continuer à avoir de la trésorerie pour financer leur exploitation. Grâce à l’affacturage, elles sont payées dès la facturation et ne doivent pas attendre l’échéance de paiement.

Lors d’une crise ou d’un redressement

Lorsqu’une entreprise rencontre une situation de crise, elle peut faire appel à l’affacturage : la société d’affacturage met en place une ligne de financement nécessaire à son retournement. Les entreprises en procédure amiable ou collective peuvent avoir recours à cette solution de financement, même si tous les factors ne sont pas forcément en mesure d’intervenir. Certaines compagnies d’affacturage sont plus souples que d’autres quant à la situation financière de la société.