Accueil | Actualités | Quand une entreprise peut-elle recourir à l’affacturage ?

Quand une entreprise peut-elle recourir à l’affacturage ?

L’affacturage est une solution de financement utilisable à tous les moments de vie d’une entreprise B2B : création, croissance, internationalisation, crise... Depuis 2017, il est devenu le premier financement court terme des entreprises françaises (source : Banque de France).

Quand une entreprise peut-elle recourir à l’affacturage ?
Partager :

Rappel sur le fonctionnement de l’affacturage (le factoring)

C’est une source de financement pour les entreprises en B2B. Les entreprises transforment leurs créances (ou factures) en trésorerie sous 24 à 48 heures. Pour une entreprise, c’est un moyen efficace pour sécuriser sa trésorerie, financer son cycle d’exploitation et optimiser son DSO. En effet, le DSO (Days Sales Outstanding, ou délai moyen de paiement en français) est un important indicateur financier pour évaluer la gestion de la trésorerie d’une entreprise. Il désigne le délai moyen entre le jour de la facturation et le jour de l’encaissement de la créance. Il reflète la performance de la gestion du poste clients (suivi, relance et recouvrement) de l’entreprise. Si vous souhaitez en savoir plus sur le factoring, n’hésitez pas à visiter notre page dédiée sur l’affacturage.

Une entreprise peut avoir recours à cet outil de financement à tous les moments de son existence :

Lors de sa création

Dès ses débuts ou dès les premières facturations, l’affacturage va répondre à un besoin urgent de cash de l’entreprise. En effet, il peut pallier un manque de trésorerie ou une absence de crédits bancaires. Très souvent, une entreprise qui vient de se créer dispose de peu de fonds propres ou d’un petit capital social.

Dans les premiers mois de son lancement, l’entreprise peut rechercher à des financements externes pour sa trésorerie. Obtenir un financement court terme auprès des établissements bancaires (découvert, ligne d’escompte ou Dailly), alors que l’entreprise n’a pas encore de bilan est souvent très difficile, voire impossible. L’affacturage est une solution de financement disponible sans bilan et permet à l’entreprise de répondre à son besoin immédiat de trésorerie.

En période de croissance rapide

Quand l’entreprise enregistre une croissance rapide, son chiffre d’affaires augmente rapidement, tout comme son besoin en fonds de roulement (BFR). Elle doit :

  • Acheter plus de matières premières et stocker pour produire plus rapidement
  • Consentir des délais de paiement plus longs pour attirer de nouveaux clients et gagner des parts de marché
  • Recruter de nouveaux collaborateurs pour renforcer son activité et respecter les délais de production ou de prestation.

Si les fonds propres de l’entreprise sont insuffisants et que l’augmentation du BFR est plus rapide que celle de l’excédent brut d’exploitation (EBE), la trésorerie passe dans le rouge. En mettant en place un contrat d’affacturage, l’entreprise dispose d’un apport de trésorerie immédiat et finance ainsi son cycled’exploitation. L’affacturage renforce alors la trésorerie de l’entreprise, ce qui est nécessaire pour sa croissance.

De plus, l’affacturage permet à l’entreprise d’accorder des délais de paiement à ses clients et d’améliorer ses relations commerciales.

Lors du lancement sur des marchés à l’export

Lorsqu’une entreprise se développe à l’export, l’affacturage classique sécurise sa démarche en assurant localement la gestion du poste clients et en garantissant le risque de paiement sur des clients étrangers.

L’entreprise bénéfice alors de l’expertise de la société d’affacturage (le factor) en matière de relance, recouvrement et gestion des encaissements des factures export.

Attention, pour pouvoir financer des factures sur des clients exports, un montant minimal de chiffre d’affaires est requis. Ce montant varie en fonction des sociétés d’affacturage.

Dans le cas de l’achat d’une nouvelle entreprise (build-up)

Si l’entreprise décide de lancer une opération de croissance externe, l’affacturage peut compléter le financement de l’acquisition. En effet, grâce à l’affacturage, l’entreprise utilise son poste clients au lieu d’augmenter ses crédits bancaires et son endettement. Si la trésorerie disponible n’est pas suffisante, l’affacturage crédibilise le dossier auprès des banques ou des investisseurs. Grâce au factoring, les ratios d’endettement et les risques liés à l’opération de reprise sont respectés.

Attention, dans certains cas, un contrat d’affacturage déconsolidant peut-être requis par les prêteurs.

Lors du rachat de l’entreprise

Si un fonds d’investissement, un investisseur privé, ou un établissement financier souhaite racheter l’entreprise, l’affacturage va stabiliser sa situation financière. Les partenaires financiers sont donc rassurés sur l’entreprise et sa santé financière.

Lors d’un rachat, il est de plus en plus fréquent de voir l’affacturage déconsolidant intégré entièrement dans le montage financier. En finançant son poste clients, l’entreprise en cours de rachat dispose d’une source de financement efficace et immédiat. Elle optimise ainsi la présentation de ses comptes.

Lors de tensions de trésorerie

Dans la vie d’une entreprise, il est possible que celle-ci traverse une période délicate et connaisse des tensions de trésorerie : perte d’un gros client, non-règlement de factures conséquentes, importants retards de paiement, baisse de l’activité. Si l’affacturage est mis en place au bon moment et est bien utilisé, il peut pallier le manque de trésorerie. Il peut même combler un manque de financement en cas de retrait des banques (autorisation de découvert ou crédit court terme).

De plus, les entreprises avec une forte saisonnalité connaissent chaque année des pics d’encours clients. C’est le cas des fournisseurs de prêt-à-porter, des chocolatiers, des producteurs de champagne, par exemple. Dans l’attente de leur règlement, les entreprises doivent continuer à avoir de la trésorerie pour financer leurexploitation. Grâce à l’affacturage, elles sont payées dès la facturation et n’attendent pas l’échéance de paiement.

Lors d’une crise ou d’un redressement

Lorsqu’une entreprise rencontre une situation de crise, elle peut faire appel à l’affacturage. La société d’affacturage met en place une ligne de financement nécessaire à son retournement. Les entreprises en procédure amiable ou collective peuvent avoir recours à cette solution de financement, même si tous les factors ne sont pas forcément en mesure d’intervenir. Certaines sociétés d’affacturage sont plus souples que d’autres quant à la situation financière de la société. Grâce à l’affacturage, les entreprises en difficultés encaissent leurs factures en 24 ou 48 heures, et non 60 jours. Leur situation financière est alors améliorée et des potentiels investisseurs voient un meilleur bilan.

Attention : les entreprises en liquidation judiciaire ne sont pas éligibles à l’affacturage, contrairement aux entreprises en procédure judiciaire.

Partager :

Ces articles peuvent vous intéresser

Affacturage et PME : une solution pour votre trésorerie et BFR

Affacturage et PME : une solution pour votre trésorerie et BFR

De plus en plus de PME et TPE ont recours à l’affacturage. En effet, cette solution de financement est utilisée pour répondre au besoin de trésorerie des entreprises. Pourquoi est-ce que l’affacturage attire les PME ?

Lire la suite
Loi de Modernisation de l’Économie (LME) et délais de paiement

Loi de Modernisation de l’Économie (LME) et délais de paiement

Depuis le 1er janvier 2009, la loi LME ou Loi de Modernisation de l’Économie (Loi n° 2008- 776 du 4 août 2008) a pour objectif de dynamiser l’économie française. Elle vise à simplifier le fonctionnement et la gestion des petites et moyennes entreprises (PME). L’une de ses mesures clés est la réduction des délais de paiement et de crédits entre entreprises françaises.

Lire la suite
L'affacturage aide les entreprises en difficulté

L'affacturage aide les entreprises en difficulté

Quelle que soit son activité, une entreprise peut traverser des moments difficiles, souvent liés à des problématiques de cash et de trésorerie. L’affacturage peut être alors un des rares outils financiers capables d’accompagner les sociétés dans le financement de leur BFR (Besoin en Fonds de Roulement) et l’amélioration de leur trésorerie. Découvrez en quoi l'affacturage est utile pour les entreprises en situation de difficultés.

Lire la suite
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques