Accueil | Actualités | PGE et affacturage : 2 mesures associées pour la reprise d’activité

PGE et affacturage : 2 mesures associées pour la reprise d’activité

Découvrez comment le PGE et l’affacturage peuvent être utilisés ensemble pour préparer la reprise économique.

PGE et affacturage : 2 mesures associées pour la reprise d’activité
Partager :

Depuis mars 2020, de nombreuses mesures ont été mises en place afin d’aider les entreprises à poursuivre leur activité tout en sécurisant leur trésorerie. Outre les reports de charges fiscales et sociales, le Prêt Garanti par l’Etat (ou PGE) et son extension aux financements de commandes ont été accordés à près de 700 000 entreprises depuis sa création, dont 90% de TPE.

Nous faisons ici le point sur l’affacturage et le PGE, deux mesures complémentaires.

A quel besoin répond le PGE ?

Le Prêt Garanti par l’Etat mis en place dans le cadre de la crise sanitaire est une avance de trésorerie pouvant couvrir jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires de l’année 2019 ou 2 années de masse salariale en fonction de l’âge de l’entreprise. Il s’adresse à tous types d’entreprises quel que soit leur activité et leur statut juridique, exceptées les SCI (Sociétés civiles immobilières) et les entreprises en redressement judiciaire. Il est activé directement par la banque de l’entreprise qui en fait la demande. La banque doit ensuite lui transmettre un pré-accord avant de poursuivre la demande auprès de la BPI. La mise en place se fait donc relativement rapidement et les partenaires bancaires ont globalement joué le jeu depuis le début de la crise Covid-19.

Compte tenu des nouveaux confinements successifs, les entreprises ayant souscrit à un PGE en 2020 commencent à le rembourser en 2022; celle qui l’ont contracté en 2021 commenceront en 2023. L’entreprise peut échelonner le remboursement du prêt sur une durée de 1 à 5 ans. Attention, le coût du prêt ne sera plus plafonné à 0,25% ou 0,50%.

Ce PGE répond à un besoin ponctuel lié à une baisse d’activité et des tensions de trésorerie afin de leur éviter toute défaillance causée par l’épidémie de la Covid-19. Il n’a pas pour objectif de venir remplacer un financement court terme existant.

Attention, le montant du prêt reste limité et il n’est pas toujours évident de connaitre ses capacités de remboursement dans un contexte compliqué comme celui que nous connaissons actuellement.

A quel besoin répond l’affacturage ?

L’affacturage s’adresse à tous types d’entreprises quelle que soit leur activité, leur taille et leur santé financière. Il permet une avance de trésorerie, c’est-à-dire le financement sous 24 à 48 heures seulement après la remise des factures au factor (à la société d’affacturage).

Le factoring est une solution de financement rapide, fiable et permet de générer du cash à n’importe quel moment de vie d’une entreprise qu’elle soit en création, en développement ou en difficulté.

Quelles mesures prises dans ce contexte ?

Pour faire face à l’ampleur d’une telle crise, les factors ont assoupli leurs conditions permettant à un maximum d’entreprises de traverser cette période difficile. Les factors vont même jusqu’à financer les entreprises au-delà des échéances des clients mais aussi des garanties octroyées par les assureurs-crédits.

De manière générale, les sociétés d’affacturage se sont davantage concentrées sur le poste clients. Elles sont donc moins regardantes sur la santé financière du cédant (c’est-à-dire l’entreprise qui cède ses factures).

L’analyse du risque cédant (santé financière de la société faisant appel à l’affacturage) varie grandement en fonction des sociétés d’affacturage. Certaines étant plus souples que d’autres.

Quelle est la distinction majeure entre l’affacturage et le PGE ?

De prime abord, le PGE peut sembler être une alternative à l’affacturage. Comme évoqué précédemment, le PGE soulage la trésorerie d’une entreprise à hauteur de 3 mois de chiffre d’affaires équivalant à l’encours clients global moyen qui s’élève à environ 60 jours.

Néanmoins, contrairement au PGE, l’affacturage n‘est pas un crédit ou un prêt. C’est une avance de trésorerie établie sur les créances clients.

En période de crise, la facturation s’avère fortement ralentie. Le PGE est donc l’unique solution pour alimenter la trésorerie de l’entreprise. Cependant, une fois le redémarrage de l’activité repartie à la hausse, l’entreprise est obligée de rembourser son prêt accordé par l’Etat (PGE). Cela peut menacer sla trésorerie d’une entreprise si le remboursement n’est pas anticipé.

Pourquoi associer ces deux mesures ?

L’affacturage peut permettre de faire face au remboursement du PGE tout en poursuivant le financement de l’exploitation. En effet, grâce à la trésorerie dégagée par le financement du poste clients, le recours à l’affacturage est une solution stratégique qui permet de retrouver des marges de manœuvre pour rembourser le PGE.

Associer une solution d’affacturage avec le PGE apporte :

  • Une trésorerie renforcée pouvant atteindre plusieurs mois de chiffre d’affaires
  • Une capacité d’endettement contrôlée
  • Une flexibilité

Avec la sortie de crise qui s’annonce et l’exigibilité du PGE, les solutions de remboursement vont devoir être étudiées afin de limiter au maximum l’impact sur la trésorerie des sociétés, le tout dans un contexte de relance économique.

Pour conclure, l’affacturage Il reste un moyen pérenne et économique de financer le BFR et d’assurer la reprise d’activité dans les meilleures conditions.

Partager :

Ces articles peuvent vous intéresser

Les solutions de financement court terme pour entreprises

Les solutions de financement court terme pour entreprises

Comparez les différentes solutions de financement court terme pour entreprises et découvrez leurs avantages ainsi que leurs inconvénients.

Lire la suite
Affacturage et DSO (délai moyen de paiement)

Affacturage et DSO (délai moyen de paiement)

Qu’est-ce qu’exactement le DSO ? Comment se calcule-t-il ? Comment une entreprise peut-elle l’optimiser ? Découvrez plus d’informations sur cet indicateur financier.

Lire la suite
Financement de Commandes : nouveau dispositif garanti par L’Etat

Financement de Commandes : nouveau dispositif garanti par L’Etat

Pour soutenir la trésorerie des entreprises et accélérer la reprise de l’économie, l’Etat a lancé un dispositif de financement des commandes par les sociétés d’affacturage.

Lire la suite
Ce site utilise des cookies à des fins statistiques