Affacturage Assurance-crédit

Recouvrement par la société d’affacturage ou l’assureur-crédit

Dans certaines formes d’affacturage, comme l’affacturage classique ou full factoring, la société d’affacturage propose un service de recouvrement. L’assureur-crédit peut également proposer ce service à l’entreprise ayant souscrit une assurance-crédit déléguée.

Service de recouvrement

Qu’est-ce que le recouvrement ?

Le recouvrement se définit par les démarches effectuées par un créancier pour inciter (voire obliger) un débiteur à régler ses factures. Le recouvrement est une procédure utilisée par un prestataire de services (société d’affacturage, assureur-crédit ou société de recouvrement) pour forcer un client à payer sa dette. La procédure de recouvrement est progressive : elle va du recouvrement amiable, puis précontentieux au recouvrement contentieux. Une procédure contentieuse n’est engagée qu’en cas d’échec du recouvrement amiable et précontentieux.

Il existe des sociétés de recouvrement ou des solutions digitales spécialisées dans ce service. Leurs objectifs sont de réduire les délais de paiement et accélérer de l’entrée du cash. Leurs services viennent en complément de ceux fournis par un Factor ou un assureur-crédit.

Affacturage, assurance-crédit et recouvrement

Les services de recouvrement de la société d’affacturage et de la compagnie d’assurance-crédit répondent à des fins différentes.

En cas d’impayés, la société d’affacturage (également appelé factor) se charge du recouvrement des créances en lien avec l’assureur-crédit. Il peut être amiable ou judiciaire, selon les cas.

Dans le cas de l’affacturage classique, le factor gère les relances et le recouvrement de factures impayées. Ce service est financé au sein de la commission d’affacturage. Son coût oscille entre 0,4% à 3% du chiffre d’affaires cédé à la société d’affacturage.

Cela n’est pas le cas dans un contrat d’affacturage notifié non géré ou d’un contrat d’affacturage confidentiel. Dans ces deux cas, l’entreprise garde en interne la gestion de son poste client. Elle devra ainsi s’assurer du recouvrement des factures cédés pour les régler au factor, au plus tard quelques jours après leurs échéances (30, 45 ou 60 jours en fonction des contrats).

De son côté, l’assureur-crédit intervient de façon amiable puis contentieuse sur des créances qui ont déjà plus de 30 à 60 jours de retard pour indemniser l’entreprise assurée. Evidemment, cette prestation est incluse lorsque l’entreprise a souscrit à une assurance-crédit. Cette prestation peut être réalisée sur des créances garanties ou non garanties par l’assureur-crédit.

Pour des factures non couvertes, une grille tarifaire spécifique est proposée par l’assureur-crédit.

L’assureur-crédit met ainsi en place un système de relance amiable, mise en demeure et injonction de payer pour recouvrer la facture à régler.